Aparquilla, Pérou

Le réchauffement climatique touche de plein fouet le Pérou : les saisons pluvieuses se raccourcissent, les périodes de sécheresses s’allongent. Dans le même temps, l’absence de services sanitaires (tout à l’égout, système d’épuration) favorise la contamination d’une ressource en eau qui se raréfie.

Un jeune ingénieur péruvien a trouvé une solution pour parer localement à cette double problématique. Il a créé dans une petite école rurale des sanitaires dont les eaux usées sont épurées par une zone humide artificielle puis réutilisées pour l’arrosage des plantes.

Aller plus loin :